Projet Hoch Hohenlimburg (partie 2)

N° du modèle : V15NJW30161
Publié le : 2 août 2022
Constructeur : JW3 - Hans-Joerg Windberg
A partir de : EEP15
Catégorie :
Taille du modèle : 64.09 Mo
Ecartement voie : 1435 mm

Projet Hoch Hohenlimburg (Deuxième partie).

Nécessite l'achat de l'article : V15NJW30160

Nous vous proposons ici la deuxième partie et en même temps l'aménagement final d'un réseau d'après la ligne "Hohenlimburger Kleinbahn" fermée en 1984.

Remarque : pour pouvoir profiter de l'installation avec tous les modèles, il est impératif d'installer au préalable la partie 1 (V15NJW30160).

Le HKB à voie métrique partait directement de la gare DB, située sur la ligne de la Ruhr et de la Sieg, et desservait les nombreuses entreprises, principalement métallurgiques, situées le long du Nahmerbach, un affluent qui se jette ici dans la Lenne.

Le centre d'exploitation de ce chemin de fer conçu uniquement pour le transport de marchandises était l'installation de wagons roulants de la gare de transbordement à 4 voies, dans laquelle les wagons de marchandises à voie normale étaient poussés jour après jour sur des wagons roulants de la HKB et transportés par de petites mais puissantes locomotives à vapeur et plus tard par des locomotives diesel, en passant par des virages parfois dangereusement serrés et des rues étroites de la localité, dans des cours d'usine tortueuses, jusqu'aux nombreux embranchements.

Le nom du projet "Hoch Hohenlimburg" a été inspiré par un ancien projet d'installation de la Miba, qui se limite toutefois à une reconstitution des zones industrielles et ne tient pas compte de la partie la plus intéressante de toute la ligne, à savoir la gare de transbordement, réalisée ici dans la partie 1 de l'installation.

Au début, le projet est d'abord présenté en mode entièrement automatique, à l'exception bien sûr du chargement et du déchargement des wagons roulants, car ces opérations ne peuvent être effectuées que de manière limitée en mode automatique.

Pour le chemin de fer à voie étroite, le premier tour de ce mode automatique se termine après environ 45 minutes, mais il peut être relancé sous une forme légèrement différente en actionnant le transformateur de départ. Un troisième passage automatique, à nouveau légèrement modifié, est également prévu.

Si l'on renonce à actionner le transformateur de départ, l'utilisateur est sollicité en tant que "mécanicien d'exploitation" et peut manœuvrer les wagons roulants à la main, les charger ou les décharger avec des wagons de marchandises à voie normale, ainsi qu'accompagner un train à voie étroite chargé au milieu de la rue animée de la rive de la Lenne vers les nombreux raccords des industries dans l'étroite vallée de Nahmerbach.

Contenu de l'article :

53 modèles supplémentaires de boutiques, modèles spéciaux et modèles gratuits seront installés dans les dossiers de toutes les catégories.

Informations :

Remerciements et remarques :

La documentation en annexe (Resourcen-.doc) décrit comment effectuer le chargement et le déchargement de la manière la plus appropriée.

Naturellement, pour qu'un réseau réponde un tant soit peu au critère d'authenticité, il doit aussi comporter quelques "repères" distinctifs : Dans le cas de ce réseau, il s'agit avant tout des locomotives diesel à voie étroite de O&K, mises à disposition par Jörg Swoboda, ainsi que des wagons roulants de Frank Mell. Le bus urbain MAN avec l'inscription spéciale de Hagen a également été réalisé par Jörg Swoboda.

Et que serait la ligne principale Rhin-Sieg sans les trains de voyageurs et de marchandises typiques qui défilent sans arrêt sur cette ligne et dont les modèles, à l'exception de la 111 de Roman Iwer, sont presque exclusivement l'œuvre de Stefan Köhler-Sauerstein.

D'autres bâtiments industriels issus de la collection de Klaus-Günter Salewski et Frank Mell ainsi que les forêts en pente respectant le cadre (développées par Frank Mell, distribuées par Uwe Brinkmann et mises à ma disposition pour l'installation) imitent, approximativement, le style d'usine prédominant dans la vallée de la Nahmer ainsi que la forêt dense qui prévaut autour de Hohenlimburg.

J'aimerais profiter de l'occasion pour remercier chaleureusement les constructeurs de modèles mentionnés ci-dessus, mais aussi les nombreux constructeurs de modèles libres AS1, BH2, DH1, DK1, DL1, FS1, HW1, HS1, KK1, MA1, NP1, PW1, RE1, SM1, TB1, WA1, sans oublier la maison d'édition Trend et son salon des constructeurs de modèles, sans lesquels la construction d'un tel réseau serait aujourd'hui difficilement finançable et donc vendable à des prix modérés.

Mes remerciements vont à Jürgen Kowalewski (1) et Oliver Reitz (2) pour les photos des modèles intégrés dans les captures d'écran.

Pour cette installation aussi, chaque utilisateur peut bien sûr apporter ses propres modifications, car les modèles des constructeurs d'installations ne sont pas soumis à des restrictions de droits d'auteur.

Comme toujours, je vous souhaite beaucoup de plaisir avec ce monument virtuel d'une partie de l'histoire industrielle allemande.

Constructeur

JW3 – Hans-Joerg Windberg

A partir de

EEP15

Produit gratuit

Non

Set modèles

Non

Ecartement voie

1435 mm

Inscriptible

Non

Modèles français

Non

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Projet Hoch Hohenlimburg (partie 2)”
Retour en haut