Editeur des infrastructures routières

Pas encore d'avis
Avatar domi
Domi
Auteur

Bienvenue dans cet article. Aujourd'hui nous allons
découvrir l'éditeur des infrastructures routières.

En complément de l'éditeur des voies routières, EEP possède un éditeur séparé pour les infrastructures routières. C'est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Note : EEP contient quatre éditeurs similaires pour l'édition des infrastructures ferroviaires, routières, de tramway et annexes. Les principes de construction restent identiques d'un éditeur à l'autre pour tous les modèles.
Séparateur chapitre

1 - Introduction

Cet article se divise en trois chapitres principaux :

  1. La présentation de l'éditeur situé dans la fenêtre du plan 2D avec ses deux sections. Celui-ci va nous permettre de choisir un modèle parmi différentes catégories comme les gares routières, les quais, les ponts, etc...
  2. Choisir un style de route avant la pose d'un modèle.
  3. La pose et la configuration du modèle et les différents réglages de ses propriétés.
Séparateur chapitre

2 - Présentation de l'éditeur

Présentation éditeur infrastructures routières EEP

Dans la première section en haut sont regroupées les diverses catégories d'objets (Plaques tournantes et transbordeurs, Gares et quais, Ponts et tunnels, etc...). Il vous suffit d'ouvrir un dossier et de cliquer sur la case à cocher de la sous-catégorie désirée pour voir apparaitre immédiatement les modèles correspondants.

Ici par exemple, la catégorie Autres est sélectionnée. Aussitôt, tous les objets de cette catégorie apparaissent dans la liste des modèles du bas. Dans une catégorie comportant plusieurs sous-catégories, vous pouvez en cocher plusieurs et même cumuler différentes catégories principales. Dans ce cas, tous les modèles concernés seront ajoutés dans la liste du bas.

Vous avez également la possibilité de créer vous-mêmes vos propres catégories, filtrer et afficher les modèles selon plusieurs critères particuliers (Concepteur du modèle, pays, époque, etc). Consultez l'article Insertion et mise en place des modèles dans la section Catégories personnalisées et Eléments de filtrage pour en savoir plus sur ces fonctionnalités.

Dans la deuxième section en bas sont affichés tous les modèles correspondants à la sous-catégorie sélectionnée. Une fois que vous cliquez sur un modèle, un aperçu s'affiche dans la zone dédiée pour que vous puissiez le visualiser sous toutes ses formes. Cliquez sur Aperçu des modèles pour en savoir plus sur la manipulation des objets avec la souris

Séparateur chapitre

3 - Style de route avant la pose d'un modèle

Le style de route appliqué à un modèle reprend celui choisi dans la liste déroulante Style de routes dans l'éditeur des voies routières. Par conséquent, si vous choisissez le style Rue nationale ligne discontinue, c'est ce style qui sera appliqué. Vous pouvez donc appliquer le style désiré en fonction de votre projet.

Ci-dessous, les mêmes barrières avec deux styles de routes différents :

Comparaison barrières deux styles de route dans EEP
Affichage de barrières courbes avec deux styles de routes différents

Notez que si les barrières étaient droites, les routes seraient droites aussi. Un exemple en image ci-dessous :

Comparaison barrières droites deux styles de route dans EEP
Affichage de barrières droites avec deux styles de routes différents

En fait, les routes épousent la forme du modèle lorsque celui-ci le permet.

Séparateur chapitre

4 - Pose et configuration du modèle

Pour nous accompagner durant cet article, nous allons choisir le modèle Gare routière 4 quais pour les bus. Vous le trouverez dans la catégorie Gares et quais -> Quais. Comme tous les modèles, vous pouvez retrouver des propriétés communes comme la position mais aussi des propriétés particulières à chacun d'eux. Par exemple, vous trouverez des modèles où la gestion des incendies sera implémentée ou encore la gestion de la lumière ou de la fumée.

Apercu modèle infrastructures routières dans EEP
Exemple d'aperçu pour le modèle Gare routière 4 quais pour les bus

Pour déposer un objet sur le plan rien de plus simple : sélectionnez le modèle dans la liste et cliquez à l'endroit où vous voulez le placer. Ensuite, vous pourrez réajuster sa position si nécessaire. L'objet apparaitra dans les éditeurs 2D et 3D comme ci-dessous :

Gare routière vue 2D dans EEP
Affichage de la gare routière dans la vue 2D
Gare routière vue 3D dans EEP
Affichage de la gare routière dans la vue 3D

Vous vous rappelez la fenêtre des propriétés de la route ? Et bien il existe aussi une fenêtre des propriétés pour notre gare routière tout comme il existe une fenêtre de propriétés pour chaque modèle.

4.1 - Propriétés de l'objet

Pour le moment, commençons par afficher la fenêtre des propriétés de la gare. Comme pour les routes, cliquez avec le bouton droit de la souris sur une des routes du modèle pour ouvrir le menu contextuel :

Propriétés de la gare routière EEP

Comme ce modèle a été conçu avec 4 routes, vous pouvez accédez aux propriétés de chacune d'entre-elles en sélectionnant la commande Propriétés de la voie comme n'importe quelle voie routière. Mais ce qui nous intéresse ici est la commande Propriétés de l'objet pour ouvrir la fenêtre des propriétés de la gare :

Fenêtre propriétés de la gare 4 voies dans EEP
Propriétés de la gare routière

Dans cette fenêtre, vous pouvez distinguer deux zones principales :

  1. Le cadre Propriétés de l'objet avec les zones de saisie et les options,
  2. Le cadre Eléments mobiles (ou axes).

Trois boutons Info-bulles..., Signalétique et OK permettent :

  1. D'associer une info-bulle à l'objet,
  2. D'écrire ou modifier un texte. Le bouton est désactivé car ce modèle n'est pas éligible pour cette fonctionnalité. Pour en savoir plus, consulter cet article ou encore celui-là.
  3. De valider votre choix.

Dans cette fenêtre, sont regroupées les propriétés communes à tous les modèles. Dans l'ordre vous avez la position de l'objet sur l'axe X et Y, la hauteur et la hauteur relative de l'objet et les propriétés d'inclinaison sur les trois axes X, Y et Z.

Il est visuellement plus facile de positionner le modèle directement dans la fenêtre 3D à l'aide du Gizmo (consulter cet article pour en savoir plus).

Des cases à cocher permettent d'activer ou de désactiver les propriétés propres au modèle en cours et comme tous les modèles n'ont pas forcément les mêmes, certaines sont inaccessibles d'un modèle à l'autre. Par exemple, certains modèles proposent la gestion du feu (incendie), de la lumière ou encore de la fumée alors que d'autres non.

Pour ce pont, nous avons trois propriétés applicables, il s'agit de l'électrification, des ombres (en fonction de l'éclairage, la gare routière projette des ombres au sol ou sur les objets environnants) et le mode SSAO.

4.2 - Eléments mobiles

Vous vous souvenez du modèle de la voiture de sport dans l'article Fonctions standards - Position des éléments mobiles ? Nous avions le spoiler de la voiture en tant qu'élément mobile. Ici, il n'y a pas d'élément mobile donc la liste est désactivée. Si nous avions eu la voiture de sport à la place de la gare routière, le spoiler serait sélectionnable dans la liste et paramétrable exactement comme dans la fenêtre de contrôle ou la barre d'outils en mode 3D :

Fenêtre nom lua gare routière dans EEP
Nom lua de la gare routière

En dessous de l'échelle du curseur de l'élément mobile, vous trouverez une étiquette indiquant le nom Lua de la gare. Ce nom n'est pas modifiable. Nous y reviendrons plus tard au moment d'aborder l'écriture de script avec Lua.

Séparateur chapitre

5 - Conclusion

Nous venons de découvrir un exemple pour les infrastructures routières. Gardez bien à l'esprit que la pose et la manipulation des modèles sont basées sur les mêmes actions. Seules les propriétés peuvent varier d'un modèle à l'autre.

Séparateur chapitre

Cet article est à présent terminé. Si vous avez des questions ou des suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part ci-dessous.

Merci pour vos commentaires utiles. Amusez-vous à lire un autre article.

L’équipe eep-world.com.

Laisser un commentaire

Retour en haut